jeudi 11 janvier 2024

Le bureau d'éclaircissement des destins- Gaëlle Nohant

 Irène vit en Allemagne depuis le début des années 90, pays où elle s'est installée un peu par hasard après ses études. Elle se marie à un  Allemand plus âgé qu'elle dont elle a un fils. Le couple se sépare quelque temps après la naissance de l'enfant.

On retrouve Irène en 2016. L'enfant a grandi, elle se retrouve seule et travaille sans répit dans un institut un peu particulier "L'international tracing service", le centre de d'archives de Bad Arolsen, dédié aux persécutions nazies. Sa mission : rendre des objets souvent très modestes aux descendants des déportés. Elle est chargée entre autres  de restituer un pierrot en tissu terni, un médaillon, un mouchoir brodé. Au fil des enquêtes, Irène se heurte aux mystères du centre, au passé nazi de l'Allemagne et de ses ressortissants et à son propre passé.

On a hâte de connaître le dénouement de chaque histoire. Le récit qui s'inspire de faits réels est passionnant, parfois bouleversant. 

                                                                                                                                                                                                                                          Lily

La cité des nuages et des oiseaux- Anthony Doerr

 Ce roman nous entraine de la Constantinople du 15ème siècle jusqu'à un futur lointain. Un texte mystérieux va influencer la vie de chacun d'entre eux. Parfois un peu compliqué à lire, mais de très belles pages; Grand prix de la littérature américaine 2022.

                                                                                             Annick

jeudi 28 décembre 2023

Son odeur après la pluie - Cédric Sapin-Dufour

 L'Ubac en long en large et en travers, un amour "immarescible" pour son chien !!!!

"L'éthologie canine est la science des rabat-joie quand c'est la seule poésie que nous souhaitons consulter, elle nous sert des allèles et de la synapse rusée, en Cartésie, quelle tristesse, tout s'explique et se dissèque". je ne suis pas certaine, au bout des 286 pages d'avoir tout compris et tout disséqué, mais j'ai vécu pendant quelques heures avec une famille atypique composée d'un homme, d'une femme, un chien et deux chiennes...

Cédric Sapin-Dufour a mis dans ce livre non seulement tout son amour pour son chien, mais aussi tout son vocabulaire pour nous offrir un moment chaleureux de littérature canine.....

                                                                                                                                                                                                                                      Annick

Là où chantent les écrevisses - Delia Owens

Le roman se déroule en Caroline du Nord, un bon roman très proche de la nature. Abandon, passion, crime.
Kya, de la pauvreté à la reconnaissance, elle gardera bien caché en elle le mystère qui l'entoure. Un bon roman d'été.
                                                                                                                                                                                                                                          Annick

TRISTE TIGRE -Neige Sinno

 



Autobiographie ? Essai ? Témoignage ?

Ce livre a reçu le prix Goncourt des lycéens.

De sa triste expérience, Neige Sinno -violée par son beau-père de l’âge de 7 ans à 15 ans- nous livre un magnifique récit. Pas de pathos, une distanciation volontaire pour analyser cette terrible expérience. Le texte s’articule autour de plusieurs parties : évocation de l’entourage, sa mère , son père absent, ses frères et sœurs, son beau-père. Elle raconte l’emprise dans laquelle elle se retrouve enfermée, l’impossibilité à l’enfant qu’elle était de résister, de dire non. A partir de sa triste expérience, l’auteure décortique les mécanismes de la soumission, du chantage mis en place par le violeur, la situation de dépendance et de sidération de la victime, l’incapacité d' échapper à cet enfermement. La deuxième partie du livre s’attache davantage à l’enquête: des brochures de journaux insérées dans le récit nous font suivre les étapes du procès, révélant la personnalité du violeur, son point de vue, les dégâts familiaux. On comprend combien le fait de parler, absolument nécessaire, pour continuer à vivre ne peut se faire sans dommage.

Très beau récit, on est bousculé, on n’en ressort pas indemne.

                                                                                          Lily


mercredi 15 juin 2022

Porca miseria- Tonino Benacquista

 Autobiographie de Tonino Benacquista, auteur de romans policiers, de bande dessinée et scénariste.

 Tonino  le petit dernier d'une fratrie de quatre enfants est né en  1961 dans la banlieue parisienne. Ses parents, Elena et Cesare ont quitté la Toscane,  leur terre natale en 1954. Ils souffrent tous les deux de l'exil et se consolent chacun à sa façon. Le père boit (essentiellement à la maison) et la mère vit dans la dépression. "Ne vous mariez pas, n'ayez jamais d'enfants", telle est l'injonction donnée par Eléna à ses enfants. L'esprit d'entreprise, de réussite et de bonheur n'existe pas. Tonino se construit seul et trouve dans l'écriture puis la littérature un sens à sa vie. On ne lui a jamais inculqué la confiance en soi, et son succès au départ lui semble illégitime. 

Récit d'enfance touchant, non dénué d'humour, le portrait d'une famille d'immigrés, de parents qui ne se sont jamais adaptés à leur terre d'accueil.

J'ai aimé ce récit.

                                                                                                                                                                  Lily

Frontière- Erika Fatland

 


Erika Fatland (norvégienne, anthropologue et écrivaine)

traduction : Alex Fouillet

Le meilleur résumé du livre est écrit par l’auteure elle-même dans le dernier chapitre :

« Cette année 2016-2017, j’avais laissé derrière moi plus de 20 000 kms le long de la frontière terrestre russe. J’avais traversé quatorze pays et trois républiques séparatistes : la Corée du Nord, la Chine, la Mongolie, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan, le Haut-Karabakh, la Géorgie, l’Abkhazie, l’Ukraine, la République Populaire de Donetsk, la Biélorussie, la Lituanie, la Pologne, la Lettonie, l’Estonie, la Finlande et pour finir la Norvège…

Aucun des pays que j’avais visités n’était dépourvu de plaies ou de cicatrices consécutives au voisinage de la Russie…

Les nations n’ont pas de mémoire ; les nations n’ont pas de plaies qui se referment, les nations n’ont pas de cicatrices. Les cicatrices sont portées par les individus, un ici, un là, un autre et encore un… des millions…

Les frontières ne sont pas gravées dans le marbre ; les nouvelles bornes-frontières en fibre de verre sont faciles à déplacer. Le plus grand pays du monde est en perte de vitesse, la population diminue. Le besoin de s’affirmer n’en est que plus grand… »

Si vous avez le courage de vous attaquer, avec des cartes pour compléter celles trop sommaires du livre, à cette brique de 650 pages, un peu touffu mais très fourni en détails entre l’Histoire et le vécu d’aujourd’hui, je vous en recommande la lecture. J’ai parfois été un peu perdue mais ai beaucoup appris… On ne connaît jamais assez bien l’Histoire de notre monde et de ses populations, grosse faille pour le comprendre, le décrypter, prendre du recul et anticiper pour l’avenir…

                                                                                                                                                       Annick